Les 17 difficultés

# 8 - Isolement des acteurs porteurs de la démarche RPS

Corps
difficulte

La difficulté

Le sentiment d’un relatif isolement est parfois exprimé par les acteurs porteurs de démarche de prévention des risques psychosociaux (RPS). En particulier par les chefs de projet. Ils peuvent se trouver en position inconfortable, avec le sentiment d’être pris en tenaille entre les attentes de la direction et celles des agents.

Il importe évidemment qu’ils soient soutenus en interne par la direction de la structure. Il est très important aussi qu’ils puissent disposer de lieux et temps de ressources : formation, échanges avec d’autres acteurs porteurs de la démarche dans d’autres structures similaires, participation à des manifestations externes sur le sujet, inscription dans des réseaux d’échanges et d’informations, etc.

 

solutions

Les pistes de solutions

Veiller au soutien des acteurs porteurs et de leurs missions

Le soutien permanent de la direction, au travers d’échanges réguliers notamment, est important pour éviter l’isolement des acteurs en charge de la démarche. Le choix du chef de projet pourra aider aussi à la bonne gestion de cette position intermédiaire : personne expérimentée, reconnue dans la structure et capable de liens avec toutes les parties concernées.

Favoriser la participation à des réseaux d’échanges et de formation

Encourager les acteurs porteurs de la démarche à participer à des réseaux (en ligne et en présentiel) d’échanges sur les pratiques de démarche RPS contribue à réduire l’isolement. La participation à des formations adéquates, internes à l’organisme (ex. Ministère) ou externes (PFRH, RAO, CDG, colloques professionnels, organismes de prévention, RH, etc..), est une autre piste.

Envisager la possibilité d’un binôme de chefs de projet

Cette configuration réduit le risque d’isolement et permet de croiser les perspectives. Le binôme peut être constitué d’acteurs dans des positions différentes : par exemple, l’un apportant sa connaissance technique du sujet et sa connaissance fine des situations de travail (conseiller de prévention, ISST, psychologue du travail, …), l’autre impulsant le projet auprès de la gouvernance (SG, DGS, DRH, directeur de pôle, …).

argumentaire

L'argumentaire

La démarche de prévention des RPS est une démarche longue et complexe, dont le succès repose en partie sur l’engagement du chef de projet. Pour ne pas perdre les acquis initiaux en cours de route, il est essentiel de soutenir les porteurs de la démarche.

Allouer de la ressource permettant aux acteurs porteurs de démarche de participer à des réseaux d’échanges et de formations avec des pairs est un bon investissement pour la pérennisation du dispositif.

L’implication forte et visible des acteurs-porteurs de la démarche témoigne de l’engagement de la direction dans le processus.

outils

Les outils et méthodes mobilisables

Utiliser les outils communautaires du site santetravail-fp.fr

En complément des pages présentant la démarche de prévention et les fondamentaux des RPS, le site propose des services permettant la coopération entre acteurs des démarches, le partage d’expériences, la diffusion de bonnes pratiques ou la mutualisation de ressources. Inscrivez-vous pour découvrir ces fonctionnalités.

Communauté

FPE : prendre contact avec la PFRH de sa région

Les plates-formes régionales d’appui interministériel à la gestion des ressources humaines (PFRH) ont été créées pour assurer un rôle d’appui auprès des services de l’État en région afin de répondre aux besoins locaux en matière de problématiques RH. A ce titre, les PFRH ont un rôle à jouer dans l'accompagnement des agents et des organisations dans le cadre de projets de transformation ou de démarche de prévention. Cet appui peut être apporté par les personnes assurant les missions de CASEP (conseillers en action sociale et environnement professionnel) ou de COT (conseillers en organisation du travail et conduite du changement RH) au sein des PFRH.

Les équipes des PFRH assurent par exemple un travail de coordination des préventeurs RPS (RAO), des assistants sociaux du personnel, des conseillers-mobilité carrière. Elles apportent également une offre de services aux structures (appui-conseil, formation, formation-action, cluster, …) seules ou en partenariat avec d'autres acteurs. Elles organisent souvent des actions collectives regroupant des acteurs de prévention de différentes administrations de la région. Elles constituent donc une ressource très utile pour entrer en contact avec des experts, avec d’autres établissements, ou encore avec des pairs de sa région.

Action des PFRH  Bilan d’activité 2017 des PFRH

FPT – FPH

Pour la fonction publique territoriale, des appuis peuvent être trouvés auprès des Centres de Gestion départementaux. Ces centres sont des établissements publics locaux ayant pour vocation de participer à la gestion des personnels territoriaux et au développement des collectivités. Ils sont regroupés au sein d’une Fédération Nationale des Centres de Gestion (FNCDG). Le CNFPT constitue une autre ressource en matière de formation. Il existe aussi différentes associations professionnelles d'acteurs de prévention de la FPT ou de la FPH.

Ressources vidéo

Engager les agents avec la méthode des situations-problème

David Pesme, conseil, utilise la méthode dite des "situations-problème" et la ludo-pédagogie pour en...

Voir la vidéo