Agir

La méthode des situations-problème

Pour être constructive, l’évaluation des risques psychosociaux (RPS) doit être centrée sur les situations concrètes de travail. La méthode des « situations-problème » développée par le réseau Anact-Aract permet une analyse ancrée dans l’activité concrète et assure une démarche participative. Elle répond à la règlementation qui précise que « la pertinence de l'évaluation des risques repose sur la prise en compte du travail réel ». Mode d’emploi.

L’analyse des situations problème s’appuie sur les fondamentaux suivants :

  • La pertinence de l’évaluation des risques repose sur la prise en compte du travail réel ;
  • Les RPS sont des risques professionnels, à considérer comme des risques spécifiques : un individu dans un collectif de travail, dans une activité donnée ;
  • Prévenir les RPS c’est agir sur l’organisation du travail.
Situation-probleme

La méthode des « situations-problème » repose sur plusieurs postulats de départ :  

  • Toute situation problème révèle au moins en partie l’organisation du travail d’une structure. Ainsi une situation de travail qui révèle un problème peut révéler un dysfonctionnement en amont dans l’organisation.  L’analyse de ses conséquences et de ses causes permet d’identifier des facteurs de RPS pouvant entraîner une altération des situations de travail plus génériques. Analyser une situation problème représente en quelque sorte l’ouverture d’une fenêtre qui donne à voir sur le fonctionnement de l’organisation. 
  • Agir en prévention primaire c’est sortir de l’approche «  faute de  », ne pas stigmatiser des individus, mais apporter une réflexion sur le contenu du travail et l’organisation du travail. Analyse des situations problème permet de passer du ressenti individuel d’un ou plusieurs agents à des plans d’actions collectifs et organisationnels.  
  • L’expérience montre que dès la première situation-problème traitée, le groupe de travail aboutit à des résultats probants. Il n’est pas nécessaire de traiter toutes les « situations-problème »
Situation-probleme

Quelle situation-problème ?

L’élément central de la méthode passe par l’analyse pluridisciplinaire et plurimétier d’une situation concrète de travail jugée significative par le personnel. Cette situation est révélée par un facteur déclenchant ou un événement qui se caractérise par : 

  • Un ressenti négatif ; 
  • Un fait ou une action ; 
  • Un temps ; 
  • Un lieu. 

Point de vigilance : à cette étape nous identifions factuellement ce qu’il s’est passé sans interpréter l’événement. Comme serait rapporté un constat d’accident de la circulation par exemple. 

consequences

Quelles conséquences ?

Identifier :

  • Les acteurs visibles de l’événement ; 
  • Les acteurs invisibles impactants ou impactés par la situation.  

Mettre en évidence les conséquences pour l’ensemble des acteurs repérés sur :

  • La santé des individus 
  • Le collectif de travail
  • Le résultat du travail.

Cette étape est stratégique car elle permet de partager le poids des conséquences et en quoi elles représentent un enjeu pour la structure.

Un cas pour illustrer les conséquences.  

Dans une administration l’analyse d’une situation problème a mis en évidence les conséquences des risques psychosociaux

  • La santé de l’agent (sentiment d’isolement, risque d’arrêt de travail) 
  • Sur le collectif de travail (tensions entre collègues, remis en cause de la qualité du travail effectué) 
  • Sur la qualité de la mission de service public (risque d’une prise en charge inadaptée de l’élève par rapport à sa pathologie)
  • Sur l’image de l’administration vis-à-vis des usagers et des partenaires institutionnels présents à cette réunion.
causes

Identifier les causes 

Quels sont les facteurs dans l’organisation du travail qui ont permis que l’on soit arrivé à cette situation de travail dégradée, difficile à vivre ou irritante ?

Situation-probleme2

A partir de cette étape le contenu de l’analyse est inscrit dans votre DUERP (situation de travail, facteurs de risque associés puis actions de prévention).  

  • La situation de travail concernée est une situation générique dans l’organisation issue de l’analyse des causes et quoi font écho à d’autres situations de travail ; 
  • Les facteurs de risque transversaux sont les déterminants dans l’organisation du travail qui pourraient altérer la ou les situations de travail concernées ;  
  • Repérer les facteurs de risques à travers les causes identifiées, c’est-à-dire les déterminants dans l’organisation qui pourraient altérer d’autres situations de travail similaires ou proches. 
actions

Quelles actions

Repérer les ressources existantes (les actions, acteurs, processus existants qui permettent de compenser les facteurs de risque identifiés). Quelles sont-elles ? Sont-elles suffisantes et/ou à améliorer ? 

Déduire des propositions de mesures d’amélioration qui pourraient être mises en place pour compléter ce qui existe déjà ; ces pistes sont nourries de la connaissance du contexte et des métiers de la structure par le groupe de travail et les rendre opérationnelles.  

gravite

Evaluer la gravité

Traditionnellement l’évaluation des risques physiques se fait sous l’angle de la santé : on est sur le champ de la réparation. La spécificité des RPS intègre les trois dimensions de l’individu dans un collectif, dans une activité donnée. Considérer les conséquences sur le collectif et le résultat du travail permet d’agir en amont, c’est une des plus-values de la méthodologie.

L’atteinte à la santé des agents est souvent un signe d’alerte sur les RPS au sein de la structure ou du service. Or, cette atteinte à la santé est souvent le symptôme le plus tardif dans le temps. D’autres symptômes se sont probablement manifestés auparavant au sein des équipes ou dans la qualité du service rendu. Appréhender les conséquences sur le collectif et le résultat du travail permet donc d’agir en prévention primaire sur les situations de travail.

Evaluer situation problemeintegrer la situation probleme

Recueillir des situations problème

Identifier une situation problème c’est questionner le travail et les agents qui le réalisent. Le questionnement permet d’objectiver le ressenti à travers une situation précise de travail. Cette trame d’entretien pourra être utilisée par les membres du groupe de travail ou le CHSCT.


La formalisation du recueil peut se faire sous la forme d’un tableau permettant une visualisation de l’entretien qui servira à l’analyse de la situation. 

webgame

Une expérience de la démarche situation-problème.

La situation problème est une méthode d’analyse pragmatique d'une situation de travail. La finalité de cette analyse permet de dépasser la situation analysée pour identifier des facteurs de risques similaires à d'autres situations de travail.

Il devient alors possible de repérer une ou des situations de travail plus significatives, voire caractéristiques du fonctionnement organisationnel d'un service ou d'une structure.

Cette démarche d'analyse du travail a été initiée pour laprévention des risques psychosociaux, mais par permet aussi de repérer d'autres risques professionnels pouvant altérer la santé et sécurité des salariés.

La force de cette méthode est de comprendre ce qui pose problème dans le travail et d'y apporter des propositions d'action.

L’analyse se pratique en 5 étapes successives. Ci-dessous nous vous proposons un outil pour vous sensibiliser à cette méthode.

 

Testez la démarche Situation-Probleme

Lire aussi

Découvrir le jeu pédagogique « Les RPS dans le Document unique »

Destiné aux acteurs de la prévention, employeurs, RH, membres CHSCT, le jeu "Les risques psychosocia...

Lire la suite

Ressources vidéo

ITW présentation jeu "Les RPS dans le Document Unique" par Marie-Benoîte Sanglerat

« Les RPS dans le document unique » est le premier jeu de la gamme « Travail & Réalités ».  Il a...

Voir la vidéo

La méthode situation problème - un outil pour engager

Interview de David Pesme. Consultant qui utilise la méthode situation problème pour engager tous les...

Voir la vidéo

Choisir une situation-problème

Marie Benoite Sanglerat relate son expérience sur l'identification de situation-problème pertinente....

Voir la vidéo

La plus value de la situation-problème

Une analyse qui permet de : favoriser les échanges sur le travail réel des agents faire enjeux com...

Voir la vidéo

Les conditions de réussite de la situation-problème

Comité de pilotage décisionnaire du projet Associer les CHSCT Groupe de travail pluri-métier et fo...

Voir la vidéo

Les bénéfices de la situation-problème

Permet de partager un vocabulaire commun Coconstruire la conduite de projet Fabien Francou - Chargé...

Voir la vidéo

Autres ressources pour l'action

Identifier une situation-probleme

Un document synthétique qui vous guidera pour vous permettre d'identifier une situation-problème.

Type

La démarche situation-problème

Un document synthétique qui reprend les grandes étapes de la situation-problème.

Type

Grille d'analyse de situation-probleme

Un document qui permet d'analyse une situation-problème selon la méthodologie Anact.

Type