La Caisse des Dépôts place le télétravail au cœur de la QVT

26 jan 2022

En amont de la pandémie, la Caisse des Dépôts avait entrepris une démarche qualité de vie au travail (QVT) dans laquelle une large place est faite à la mise en place du télétravail. Pour le formaliser et cadrer sa démarche, un accord QVT est négocié et mis en œuvre avant même la crise sanitaire. Un coup d’avance pour cet établissement public comptant plus de 30.000 agents.

Caisse_des_depots

La Caisse des Dépôts a signé un accord qualité de vie au travail le 1er septembre 2020. Cet accord, à durée indéterminée, fait suite à un premier accord QVT, signé en 2016 pour une durée de 3 ans. Dans un contexte de forte transformation, il est plus particulièrement centré sur l’inclusion et le soutien des collectifs.

Il est complété par un avenant à l’accord sur le télétravail de 2011, signé lui aussi le 1er septembre 2020. Cette concomitance de dates n’est pas un fait du hasard : le télétravail est conçu comme partie intégrante de la QVT. Quelques mois avant la crise sanitaire, cela s’est avéré être un vrai point d’appui pour l’organisation et le soutien des collectifs.

Trois niveaux d’action

La démarche QVT de la Caisse des Dépôts est organisée en trois niveaux. Le premier vise à ce que chacun se « sente bien » dans son travail, grâce à un sens partagé du travail, des relations interpersonnelles de qualité, ainsi que des méthodes et un environnement de travail stimulants.

Le deuxième niveau est orienté vers l’aisance dans son métier, la confiance en l’avenir professionnel grâce à la transmission des savoirs, une reconnaissance de toutes les compétences et une inclusion professionnelle renforcées.

Ces deux niveaux sont complétés par un troisième qui porte sur l’articulation des vies professionnelles et personnelles, notamment avec la mise en œuvre du télétravail.

Des plans triennaux comme leviers

Le nouvel accord QVT repose sur une base de dispositions pérennes associées à la mise en place de plans de progrès triennaux (voir encadré). Cette organisation permet d’inscrire la démarche dans le long terme tout en gardant la souplesse nécessaire pour s’adapter aux nouveaux enjeux et besoins.

« Par cet accord, la Caisse des Dépôts place la QVT au centre de ses politiques sociales à l’égard des collaborateurs, comme fondement de son efficacité collective et de sa cohésion. Un engagement fort qui garantit notamment le caractère socialement responsable des démarches de transformation menées en interne » souligne Corinne Denel, responsable RH du groupe.

Le télétravail comme modalité d’organisation

« Le télétravail a été conçu comme une modalité d’organisation du travail souligne encore Corinne Denel. Pour cela, sa mise en œuvre doit être définie d’un commun accord au sein des collectifs de travail et son accès simplifié (dématérialisation de la demande, suppression de l’avenant au contrat de travail…). »

Outre ces mesures, une nouvelle modalité de télétravail – ponctuelle – est désormais proposée, suite aux retours d’expériences réalisés après les confinements. En alternative au télétravail régulier (cycle hebdomadaire de 1 à 3 jour[s]), les agents peuvent opter pour une enveloppe de 45 jours mobilisable tout au long de l’année …  Mais non reportable à l’année suivante.

Afin d’élargir l’accès au dispositif, un effort d’investissement a été accompli afin que l’ensemble des agents bénéficient d’un ordinateur et d’un téléphone portables. Point fort : la prise en compte de la dimension collective du télétravail, pour qu’il ne se limite pas à la juxtaposition de demandes individuelles.

Au final, l’accord QVT est structuré pour donner la priorité aux enjeux du travail. Le télétravail est « conçu comme un mode d’organisation du travail » :  ses modalités de mise en œuvre sont définies d’un commun accord au sein des collectifs de travail.

 

Cinq axes de progrès sur 2020-2022

1) être à l’écoute des collaborateurs, donner sens et confiance : développer des retours d’expérience et dialogues collectifs, sensibiliser l’ensemble des collaborateurs au feedback, établir des parcours de formation obligatoire pour les primo-managers, écouter et mesurer régulièrement le climat social ;
 

2) renforcer les collectifs de travail : mieux intégrer des nouveaux arrivants, les tutorer, donner des jours de mission pour les projets collectifs, instituer un recours naturel à la médiation grâce à des médiateurs internes, accompagner des personnes éloignées de l’emploi ou de retour de longue maladie, élargir la couverture santé aux apprentis ;
 

3) améliorer le cadre de vie et d’équipement au travail, sur site et à distance ;
 

4) accroître la capacité d’adaptation de l’organisation et des rythmes de travail, tout en respectant le droit au repos et à la déconnexion ; simplifier les nouvelles modalités de télétravail, mettre en œuvre des leviers pour mieux appréhender la charge de travail et le droit à la déconnexion ;
 

5) soutenir l’exercice de la parentalité et de la solidarité familiale, pérenniser  la semaine de 4 jours, offrir 100 berceaux en crèche minimum, assouplir le congé de naissance, accompagner et soutenir les aidants familiaux, élargir les aides au logement locatif (pour les jeunes notamment).

L'égalité professionnelle femmes/hommes, la diversité et l'insertion des personnes handicapées sont pris en compte dans des accords dédiés. Les axes de progrès 3 et 4 sont étroitement reliés au développement du télétravail, auquel le nouvel accord offre un accès simplifié et élargi

 


Ce retour d’expérience est issu d’un livret "Secteur public : partager des expériences pour développer la QVT" publié par l’Anact à l’automne 2021. Ce livret, accessible en ligne depuis le site de l’Anact, propose deux autres récits d’action dans des administrations. L’ensemble est complété par un travail de décryptage sur les liens entre l'innovation dans le Public et la QVT [télécharger le livret].

 

 

Lire aussi

12 juin 2020

Télétravail : « les structures qui portaient une attention à la qualité de vie au travail se sont trouvées mieux armées »

L’Anact a mené de mars à mai 2020 une enquête sur le travail à distance en période de confinement à ...

Lire la suite
24 sep 2020

Télétravail : comment réussir sa pérennisation dans la Fonction publique?

En cet hiver, le télétravail reste d’actualité dans la Fonction publique. Dans la mesure où « il ...

Lire la suite