Les 17 difficultés

# 14 - Risques d’essoufflement, difficultés de maintien d’une dynamique de l’action.

Corps
difficulte

La difficulté

Les démarches de prévention des risques psychosociaux (RPS) sont souvent longues et vont engendrer des actions sur de nombreux sujets. Elles exigent un investissement important des acteurs moteurs de la démarche pour porter le sujet dans le temps, notamment auprès des décideurs.

Or ces décideurs peuvent changer. Les structures publiques subissent, elles aussi, de nombreux changements (d’organisation, de politique, de modalités de travail, etc..). Dans ce contexte mouvant, les actions RPS peuvent se retrouver « noyées », avec pour effet un essoufflement progressif des acteurs et un désengagement des agents.

Il importe donc de travailler à structurer la démarche de façon à ce qu’elle se pérennise et survive aux transformations permanentes des structures. Elle doit continuer à susciter l’intérêt et l’engagement de tous les acteurs.

solutions

Les pistes de solutions

Rendre compte et communiquer régulièrement sur l’avancée de la démarche

Une des conditions de l’implication des agents est de pouvoir se rendre compte de l’intérêt et de l’utilité de celle-ci. Donner à voir où en est la démarche, ce qu’elle produit, son avancement aide à confirmer son intérêt. Cela témoigne également de l’engagement de la direction au-delà des évolutions éventuelles de la structure. Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas attendre que tous les livrables soient entièrement finalisés pour donner de la visibilité sur le travail réalisé. Privilégier, donc, « la politique des petits pas », en donnant un maximum d’informations et régulièrement sur les actions en cours ou à venir.

Évaluer la démarche

Un moyen important de relancer la démarche est d’organiser un processus d’évaluation de celle-ci : évaluation du processus et de ses résultats. Cette évaluation doit impliquer les acteurs qui ont été mobilisés et, bien entendu, le CHSCT. L’analyse partagée des points forts et des difficultés de la démarche pourra alors déboucher sur des ajustements concernant les actions et leurs modalités et, ainsi, sur une remobilisation des acteurs porteurs et des agents.

Renouveler les actions et leurs modalités

De l’évaluation évoquée ci-dessus pourront naître d’autres actions, d’autres cibles pour la prévention et d’autres modalités d’actions. Par exemple, de nouveaux sujets d’exploration, de nouveaux groupes de travail, la relance d’un questionnaire, etc. Ce renouvellement pourra contribuer à une nouvelle dynamique de la démarche.

Intégrer la prévention des RPS dans les projets nouveaux

Les structures publiques sont en transformation constante. Il importe donc que la démarche RPS s’adapte à l’évolution du contexte de travail et s’intéresse aux nouveaux projets. De nouveaux travaux peuvent alors être conduits sur les impacts en termes de RPS des projets en vue de renouveler la prévention.

argumentaire

L'argumentaire

  • Traiter les projets de transformation en tenant compte des impacts en termes de RPS est un moyen de maintenir l’intérêt sur le sujet et la démarche en cours.
     
  • Assurer les conditions d’une démarche pérenne, c’est montrer l’engagement de la direction à prendre en compte les conditions de travail des agents au-delà de toutes les évolutions de la structure.
outils

Les outils et méthodes mobilisables

La méthode dite des « petits pas » :

Centrer la démarche de prévention d’abord sur un terrain ciblé et délimité, actions concrètes, capitalisation, valorisation, déploiement. (Pour éviter l’essoufflement avant même de voir aboutir les résultats concrets des actions)

Évaluer la démarche de prévention des RPS

Parfois, la dynamique de prévention des RPS s’essouffle. La mise en place d’un processus d’évaluation de la démarche RPS elle-même constitue une opportunité de remobiliser les acteurs et de trouver un nouvel élan autour de la prévention. Mais c’est un processus qu’il convient de bien organiser pour qu’il porte ses fruits.

Lire la suite

Ressources vidéo

Pourquoi évaluer la démarche RPS ?

Philippe Douillet, expert Anact sur le sujet des RPS, évoque l'intérêt de lancer un processus d'éval...

Voir la vidéo